Environnement

Apprenons à vivre avec les mauvaises herbes

Ou du moins soyons plus indulgents !!!

Mis en ligne le

C’est un printemps particulièrement humide que nous traversons qui favorise la pousse de nombreux végétaux. 

La nature verdoyante et luxuriante peut devenir source de préoccupation pour les habitants du village et les élus locaux qui voient parterres et trottoirs envahis par une multitude de plantes sauvages

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, l’utilisation de produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts est interdite depuis le 1er janvier 2017 dans les collectivités et le sera au 1er janvier 2019 pour les particuliers.

Il faut donc trouver des solutions alternatives qui demandent une nouvelle organisation pour les services techniques et ce n’est pas toujours facile ! Il faut également se faire à l’idée qu’aucune ne sera autant efficace que les herbicides utilisés jusqu’à présent, l’herbe repoussera toujours… Les solutions alternatives qui existent sont le désherbage thermique, le sabot rotatif ou le balayage, l’utilisation de l’eau bouillante ou tout simplement un retour à l’utilisation de la binette chacun devant chez soi

Et pourquoi pas, comme le font déjà certaines villes françaises, accepter sur certains trottoirs perméables ou semi-perméables de favoriser l’installation d’une végétation pionnière, rase et tapissante ?